Les bijoux

Il n’y a pas qu’une sorte de bijoux « De Boucle à Oreille ». Je crée des bijoux depuis très longtemps, ce qui amène forcément une évolution continue. Mes bijoux ne sont pas forcément « mode », « tendance », ou « vintage ». Je ne suis même pas au courant de ce qui est tendance. Mes bijoux sortent de mon imagination et mon inspiration (qui peut venir de la vie de tous les jours, d’un voyage, d’un évènement, d’une trouvaille…). Mais en gros j’ai deux sortes de bijoux : les bijoux dont j’ai travaillé de la matière et les assemblages.

Les bijoux dont j’ai travaillé la matière

Il s’agit de bijoux dont j’ai travaillé à partir de plaques et/ou fils d’argent, laiton ou cuivre, pour réaliser des bijoux en sciant, limant, brasant, soudant, ponçant, polissant… Je peux utiliser pour ces bijoux également des pierres fines (en cabochon, pierres roulées, ou perles), mais aussi des pierres trouvées (jolis cailloux), de l’os (scié, coupé, limé, poncé…), du bois (nœuds ou autres jolis morceaux, et travaillé auparavant), des morceaux de faïence ancienne, des morceaux de couverts anciens (argenterie…), du tissu… Chaque bijou (collier, pendentif, bague, bracelet, boucle d’oreille, broche, fibule, écarteur…) est unique.

Les assemblages

Il s’agit de bijoux que je réalise avec des apprêts que j’achète auparavant : des perles (pierres fines, verre, métal, bois…), du fil (fil métallique, fil câblé, coton ciré, cuir…), des chaines, fermoirs, crochets, « multi-rangs »… Pour ces bijoux, je pars le plus souvent d’un collier, qui m’amène à créer des boucles d’oreilles assorties, un ou des bracelets, pique à cheveux, épingle… Ici également, chaque bijou est unique. Si vous voyez un bijou dont le modèle vous intéresse mais avec une pierre ou couleur qui ne vous convient pas, il est possible (mais jamais certain) que je peux faire quelque chose de semblable dans vos couleurs (métal, pierre, verre…)

Les commandes

Pour vos demandes spécifiques, nous voyons ensemble ce que je peux faire. Je peux réutiliser des vieux bijoux cassés, dépareillés, ou délaissés. Je peux éventuellement utiliser une pierre que vous avez conservé précieusement depuis longtemps mais je peux également en avoir à votre gout, ou en trouver une si on ne l’a pas sous la main. Et si techniquement, je ne peux pas réaliser tel ou tel bijou, je peux vous envoyer chez un·e collègue. J’ai également « sous la main » un collègue qui peut repolir, tailler ou retailler des pierres.